Éléments clés de l’aménagement urbain

Éléments clés de l’aménagement urbain

Suite au séminaire international en ligne  – Unfold the Process of People Centric Design – qui a eu lieu le 28 juin 2020, organisé par “Make Spaces”, modéré par Ebehi Ijewere, avec des panélistes représentant 100 architectes, Incursiones, Noëlla Aoun Design Studio, Contorno Urbano, et Aakanksha Khatri, nous, à Noëlla Aoun design Studio, avons recueilli les questions que nous avons reçues du public et y avons répondu dans l’article suivant sous le titre de Éléments clés de l’aménagement urbain.

Le design urbain est l’art d’arranger, de créer et de concevoir des bâtiments, des espaces publics, des systèmes de transport et des services. Le design urbain donne forme et caractère à des groupes de bâtiments, à des quartiers entiers et à des villes. Il implique l’architecture, l’aménagement paysager et la planification urbaine, combinés pour rendre les zones et les espaces urbains fonctionnels et attrayants. L’urbanisme consiste également à retrouver certaines qualités que les gens associent à la ville traditionnelle, telles que le sentiment d’appartenance, la continuité et la richesse de l’expérience. Il implique en fait une notion de citoyenneté, de vie dans le domaine public.

Voici quelques caractéristiques clés de la pratique de l’urbanisme :

 

1. Les partenariats public-privé (PPP) sont essentiels pour le développement urbain : Dans une certaine mesure, l’aménagement urbain pose un défi majeur aux pouvoirs publics, car il nécessite d’importants investissements financiers, créatifs et de gestion. Et comme certaines autorités ne sont plus en mesure de relever ces défis par elles-mêmes, que ce soit en raison du manque d’argent public et des réserves de compétences professionnelles limitées ou simplement parce que les risques associés sont trop importants, les relations entre les secteurs public et privé constituent une bonne occasion d’encourager le développement urbain. Grâce aux partenariats public-privé, les autorités peuvent s’assurer que les projets d’aménagement urbain sont mis en œuvre avec succès et achevés dans les délais impartis. Une administration municipale, par exemple, peut être lourdement endettée et incapable d’entreprendre un projet d’aménagement urbain. Le gouvernement fait donc intervenir une entreprise privée si celle-ci se montre intéressée par le financement du projet en échange de la réception des bénéfices d’exploitation à l’achèvement du projet. Les partenariats public-privé permettent la réalisation de projets gouvernementaux de grande envergure, tels que des routes, des ponts, des hôpitaux, des zones résidentielles ou des expansions grâce à des financements privés. Ces partenariats fonctionnent le mieux, en fait, lorsque la technologie et l’innovation du secteur privé se combinent avec les incitations du secteur public pour achever les travaux dans les délais et dans les limites du budget.

2. L’aménagement urbain a un impact sur la marchabilité : Les concepteurs et les architectes urbains cherchent aujourd’hui à créer des environnements piétonniers et à améliorer la marchabilité, dans le but de résoudre de nombreux problèmes allant du manque de dynamisme à la congestion du trafic et à l’isolement social. En fait, la marchabilité est l’un des concepts les plus importants de l’aménagement urbain durable, car elle permet de mesurer l’amabilité d’une zone à l’égard de la marche. Parmi les facteurs qui influencent la marchabilité d’une ville, d’un village ou de tout autre espace, on peut citer la présence et la qualité des sentiers et des trottoirs, l’état de la circulation et des routes, les modes d’utilisation des sols, l’accessibilité des bâtiments et la sécurité, entre autres. Le principal objectif des urbanistes en matière de marchabilité est d’étendre ces sentiers et ces trottoirs, tout en diminuant la nécessité de se déplacer en voiture, ce qui rend la marche dans l’espace plus facile et plus sûre pour les citoyens et les habitants.

3. L’environnement urbain bâti peut contribuer à la création d’espaces publics socialement interactifs : Les espaces publics jouent souvent un rôle majeur dans la vie sociale et économique de la communauté. Un espace public bien conçu peut être une ressource sociale importante, où des personnes de tous âges se rencontrent entre amis et organisent des événements sociaux. En fait, ils permettent aux gens de se rencontrer sur un terrain apparemment neutre et d’interagir avec d’autres personnes dans le contexte de l’ensemble de la communauté. Ces interactions peuvent inclure des relations familiales, des regroupements culturels de jeunes et des liens sociaux. En offrant à la communauté cette mixité, les espaces publics peuvent contribuer à la cohésion entre les communautés, en créant un sentiment d’appartenance plus fort et un lien et un attachement plus important à l’espace. Une conception urbaine réussie des espaces publics offre de nombreux avantages à la communauté, notamment parce qu’il s’agit de lieux où les gens peuvent afficher leur identité et s’informer sur la diversité. Ils offrent également la possibilité de pratiquer le commerce de détail et des activités de loisirs commerciales, agissant, en tant que tel, comme une “colle” sociale.

4. Des espaces bien conçus affectent les gens différemment : Les bâtiments, les villes et les espaces ouverts sont connus pour affecter l’humeur et le bien-être des gens, étant donné que les gens sont en harmonie avec la géométrie et la disposition des espaces dans lesquels ils vivent. Les architectes urbains ont souvent prêté attention aux effets potentiels que leurs créations pourraient avoir sur les habitants d’une ville. La réaction face à ces créations peut varier et être soit positive soit négative. Par exemple, si les membres d’une certaine communauté sont entourés de conceptions complexes et intéressantes, qu’il s’agisse de la conception d’un bâtiment, d’un espace public ou même d’un quartier, ils réagissent à l’espace conçu de manière positive, choisissant volontairement et de manière répétée d’aller passer leur temps libre dans cet espace. D’autre part, si la conception d’un bâtiment, par exemple, est trop simple et monotone, cela entraînera une réaction négative de la communauté. Un lieu bien conçu peut donc donner à la communauté le sentiment d’être plus vivante, plus incluse et plus engagée.

5. Les espaces publics seront repensés après la pandémie : Au fur et à mesure que les villes de l’après-lockdown se profilent à l’horizon, les concepteurs urbains devront penser et développer de nouvelles façons d’utiliser les lieux que la communauté partage dans un espace public, tels que les toilettes publiques, les restaurants, les trottoirs, et même les distances. Avec les restrictions et les règles de distanciation sociale en place, les concepteurs urbains sont maintenant poussés à concevoir des espaces publics qui permettent aux gens de se rencontrer et de se fréquenter sans craindre de contracter le virus. Par exemple, les concepteurs estiment que COVID-19 offre la possibilité de libérer plus d’espace dans les rues pour les piétons et les cyclistes, tout en rendant les villes plus vertes et plus saines. L’un des moyens d’y parvenir consiste à élargir les trottoirs et à redessiner les passages pour piétons, ce qui permettrait de répondre aux recommandations en matière de distanciation sociale. D’autre part, les préférences et les attentes des citoyens en matière d’espaces verts peuvent également conduire à de nouveaux aménagements. Par exemple, les concepteurs pourraient maintenant avoir besoin de créer plus d’espaces pour des utilisations individualisées et d’élargir les pistes et les chemins de course, créant ainsi des distances plus sûres entre les visiteurs.

L’aménagement urbain est le point de convergence entre la forme et la fonction d’une ville. Il est certain que l’urbanisme joue un rôle majeur dans la vie des habitants. Les urbanistes ont le pouvoir de créer des espaces sûrs, agréables et divertissants pour la communauté locale, qui peuvent influencer l’humeur des gens et établir un environnement engageant et interactif pour eux. C’est pourquoi, en appliquant des principes de conception bien conçus, les collectivités locales embellissent leurs rues, mais veillent également à ce que leurs quartiers fonctionnent mieux et plus efficacement.

Share post:

Leave A Comment

Your email is safe with us.

un × cinq =