L’avenir du commerce de détail à l’ère de la transformation numérique

L’avenir du commerce de détail à l’ère de la transformation numérique

Avec la transformation numérique qui s’accélère dans le monde entier et qui touche tous les aspects de notre vie, le secteur de la vente au détail connaît une augmentation particulièrement importante du consumérisme en ligne, surtout ces derniers jours, le monde étant dans l’emprise de Covid-19. Le secteur du commerce de détail est aujourd’hui transformé de manière spectaculaire par des technologies telles que l’Internet des objets et la technologie mobile, qui ont entraîné des changements dans la manière dont les gens font leurs achats et dans leurs attentes en matière d’expérience de vente au détail.

Les clients demandent désormais aux détaillants de leur offrir une expérience d’achat plus pratique, avec un plus grand choix d’offres pertinentes, un accès plus facile et des interfaces plus simples. Les entreprises cherchent maintenant un moyen de répondre à l’évolution des demandes des clients et de faire face aux conditions changeantes du marché, d’autant plus que la plupart des magasins, centres commerciaux et centres de commerce de détail optent pour une présence en ligne plus importante. Aujourd’hui, les concepteurs et les architectes des magasins de détail sont également à la recherche de techniques innovantes pour améliorer la compétitivité et maintenir l’activité.

Voici à quoi ressemblera le secteur de la vente au détail à l’avenir, en examinant certains de ses avantages et inconvénients :

L’avenir du commerce de détail

1- La plupart des entreprises vont s’installer en ligne
Au cours de la dernière décennie, les détaillants semblent avoir enfin adopté le commerce en ligne. À cette époque, le commerce de détail mondial s’est déplacé en ligne et était principalement composé de produits relativement simples à négocier, tels que l’électronique, les billets d’avion et d’événements, les chaussures, le maquillage, les vêtements et toute une série d’autres produits de base. Cette tendance ne fera que s’accentuer à mesure que l’expérience globale deviendra plus efficace pour les clients. Cela s’explique par l’évolution des modes de vie et le manque de temps, les gens préférant ne pas passer des heures en voiture pour se rendre au marché, dans les centres commerciaux et les magasins de détail afin d’acheter les articles dont ils ont besoin. Ils préfèrent plutôt les commander en ligne. Les magasins en ligne gagnent en popularité car les gens se voient proposer des prix bien plus intéressants et un choix bien plus large, presque tout étant livré à domicile depuis n’importe quel endroit du monde. Et avec la propagation de Covid-19 et la mise en danger des gens dans le monde entier, il y a eu un grand bond et un changement vers l’achat et la vente en ligne en raison de la distanciation sociale et du verrouillage, notamment en raison de la flexibilité, de la commodité, des meilleurs prix et du confort que ce processus apporte.

2- Les magasins physiques ne cesseront pas d’exister
Bien que les magasins en ligne soient toujours en plein essor et que, dans quelques années, la majorité de notre consommation quotidienne sera effectuée en ligne, certaines entreprises auront encore besoin d’un magasin physique. En fait, certaines des entreprises qui resteront résistantes au commerce électronique dans le commerce de détail sont les automobiles, les bijoux, l’immobilier, les produits pharmaceutiques et l’ameublement. Les propriétaires de ces entreprises ressentent toujours le besoin de maintenir leur magasin de briques et de mortier. Les bijoux, par exemple, devront toujours être contrôlés de près pour éviter la fraude, tandis que d’autres articles, comme les gros meubles, devront être expédiés par une source fiable et appropriée. Certains produits pharmaceutiques devront également faire l’objet d’une prescription médicale qui devra être vérifiée physiquement pour éviter de mettre les patients en danger.

3- L’intelligence artificielle dans la conception et la construction des magasins
Face à la pression croissante en faveur du commerce en ligne, les détaillants demandent aux architectes et aux concepteurs de trouver de nouvelles façons de fusionner l’espace physique et numérique pour offrir au public des expériences nouvelles et améliorées. C’est pourquoi les concepteurs recherchent des réponses et des solutions en matière de conception physique afin d’embrasser le phénomène du commerce électronique. Le commerce de détail ne tourne plus uniquement autour des produits. Il s’articule désormais aussi autour de la relation entre une entreprise et ses clients, où les magasins de bric et de broc doivent être programmés pour offrir le même niveau de ciblage et de personnalisation que celui offert en ligne. Cela signifie qu’il faudra utiliser l’intelligence artificielle pour convertir les données des clients en expériences personnalisées. En voici quelques exemples :

a- Robots : L’intelligence artificielle devenant plus intelligente, les robots ne feront que s’intégrer davantage dans les opérations quotidiennes du commerce de détail, en assumant des rôles plus importants et en interagissant avec les employés comme avec les consommateurs.

b- Salles d’habillage numériques : Les cabines d’essayage virtuelles sont l’équivalent numérique en ligne d’une cabine d’essayage en magasin. Ces cabines permettent aux acheteurs d’essayer des vêtements virtuellement plutôt que physiquement et de vérifier une ou plusieurs tailles et styles, ce qui réduit les retours et offre une expérience d’achat en ligne plus efficace.

c- Showrooming : Concevoir des magasins de briques et de mortier comme des salles d’exposition est une nouvelle tendance, aujourd’hui. Le showrooming n’est pas un concept nouveau dans le monde du commerce de détail. Traditionnellement, les acheteurs se rendaient dans les magasins de briques et de mortier pour tester et essayer les produits, mais ils achetaient finalement les produits en ligne, ce qui leur permettait d’économiser de l’argent et de se faire livrer directement chez eux. Dans un avenir proche, les magasins de briques et mortier adopteront le showrooming, permettant aux clients d’acheter des produits en magasin et de repartir sans avoir à tenir un sac de courses ; les produits achetés arriveront plus tard à la porte de l’acheteur.

d- Affichages interactifs : En utilisant des présentoirs interactifs, les détaillants donnent aux clients la possibilité d’interagir avec les produits. Par exemple, des écrans immersifs peuvent aider à afficher plus de détails sur l’article que le client a choisi. Les miroirs interactifs dans les cabines d’essayage peuvent également donner aux clients la possibilité de regarder l’inventaire du magasin, d’interagir avec le vendeur et de faire des demandes par l’intermédiaire des miroirs. Le miroir peut également faire des recommandations aux clients sur un article.

4- Les micro-cités commerçantes
À l’avenir, les centres commerciaux deviendront des micro-cités hyperconnectées qui pourraient combiner divertissement, bien-être, apprentissage et assortiment personnalisé de produits. Les futurs centres commerciaux pourraient comporter des salles silencieuses pour la lecture et le repos et des salles d’activité pour les ateliers. En fait, les centres commerciaux pourraient également se transformer en lieux de loisirs, en offrant aux clients des endroits spéciaux pour profiter de toutes sortes d’activités de loisirs. D’autre part, les pop-up stores pourraient également être de plus en plus présents dans les centres commerciaux de l’avenir, car ils sont devenus une stratégie de marketing pour les détaillants, en étendant les marques et en introduisant de nouveaux produits. Dans certains centres commerciaux, les gens pourraient également trouver des zones de médias sociaux ou des expériences de réalité virtuelle qui contribuent à attirer les gens et à les garder plus longtemps.

 

Les avantages et les inconvénients du commerce de détail en ligne

Il y a de nombreux avantages à faire des affaires en ligne. Toutefois, la gestion d’une entreprise de commerce électronique peut également représenter un défi. Voici quelques-uns de ses avantages et de ses inconvénients :

Avantages

1- Un marché plus vaste : Le commerce en ligne permet aux détaillants de toucher des clients dans tout le pays et dans le monde entier. Les clients peuvent effectuer un achat n’importe où et n’importe quand dans le monde.

2- De faibles coûts financiers : Les magasins de détail physiques doivent payer des milliers de dollars pour le loyer, les enseignes, les dessins, l’inventaire, l’équipement et les employés. Le commerce de détail en ligne a un coût de démarrage plus faible. Les dépenses des entreprises sont généralement beaucoup plus faibles dans le commerce en ligne, car le logo du magasin est plus bas et beaucoup plus abordable que l’enseigne du magasin. Le commerce en ligne ne nécessite pas non plus d’inventaire en gros, ce qui peut permettre d’économiser plus d’argent.

3- Plus de revenus potentiels : L’un des avantages les plus importants du commerce électronique est que les magasins en ligne sont toujours ouverts. En étant disponible à toute heure, le commerce en ligne permet aux détaillants de gagner plus d’argent et d’attirer plus de personnes ayant des horaires de travail irréguliers.

4- Accès aux données sur les clients : L’un des meilleurs avantages du commerce électronique est qu’il permet de donner accès à des données pour l’analyse de votre client. Ces données vous permettront de bien connaître vos clients et d’obtenir d’eux davantage d’informations pour mieux les servir et leur fournir de meilleures suggestions et recommandations.

5- L’achat impulsif : Les consommateurs sont plus enclins à faire des achats impulsifs lorsqu’ils parcourent les boutiques en ligne. Le fait de disposer d’une excellente interface avec de bonnes photos, intéressantes et dynamiques du produit peut contribuer à promouvoir et à accroître les achats impulsifs, et donc à augmenter les bénéfices.

Inconvénients

1- Besoin d’accès à Internet et plantages de sites : Les clients des boutiques en ligne ont besoin d’un accès à l’internet pour pouvoir faire leurs achats dans les magasins. Étant donné que de nombreuses plateformes de commerce électronique nécessitent un accès Internet à haut débit pour une expérience client optimale, les visiteurs qui disposent de connexions lentes pourraient être exclus de cette expérience. D’autre part, l’un des pires inconvénients du commerce électronique est l’impossibilité d’acheter dans les boutiques en ligne en cas de plantage du site. C’est pourquoi il est très important d’héberger le site web sur la bonne plateforme.

2- Fraude à la carte de crédit : La fraude aux paiements est un problème ancien qui se développe depuis un certain temps et devient de plus en plus courant dans le commerce en ligne. Ce problème peut donner lieu à des rétrofacturations qui entraînent des pertes de revenus, une mauvaise réputation pour la boutique en ligne et des pénalités.

3- Problèmes de sécurité : La cybersécurité est une question importante pour les clients. Il est important d’éviter de devenir la proie de pirates informatiques malveillants qui volent des informations dans les bases de données. Cette question peut avoir de nombreuses implications juridiques et financières et est liée à la perte de confiance dans l’entreprise.

4- Expédition : Si le transport maritime est un grand pas en avant dans le secteur de la vente au détail, il présente également des inconvénients et des défis, car les colis peuvent se perdre, être volés ou cassés. D’autre part, quelle que soit la rapidité avec laquelle les produits sont emballés, il n’y a aucune garantie que les produits arriveront à destination à temps.

5- Comparaison des prix et des produits : Le commerce en ligne donne aux acheteurs en ligne la liberté et le temps de comparer les prix et les produits et de trouver les prix les plus bas et les meilleures affaires, ce qui oblige les détaillants à se faire concurrence sur les prix et à réduire leur marge bénéficiaire.

Aujourd’hui, les détaillants et leurs architectes et designers sont confrontés à des défis très divers. À l’ère de la technologie, les magasins physiques commencent à diminuer, tandis que les achats en ligne sont en plein essor. Il est important que les détaillants et leurs concepteurs travaillent plus que jamais pour trouver des moyens innovants et des designs plus créatifs afin que les acheteurs reviennent dans les magasins physiques et créent une atmosphère idéale en magasin. La solution la plus évidente pour le secteur du commerce de détail consiste peut-être à combiner et à intégrer les espaces de vente physique et de commerce électronique pour créer une expérience client homogène et confortable.

Share post:

Leave A Comment

Your email is safe with us.

quatre × cinq =